Wendel : dommage collatéral

le
0
Eric Piermont / AFP
Eric Piermont / AFP

(lerevenu.com) - Coup dur pour Wendel. La société d'investissement a souffert d'une moindre contribution des éléments non récurrents (la cession des derniers titres Legrand au premier semestre 2013 avait dégagé une plus-value de 369 millions d'euros) et du recul de la contribution de Bureau Veritas, qui fait moins bien que prévu dans une conjoncture difficile et a abaissé ses objectifs.

L'action Wendel est repassée sous les 100 euros et sa décote instantanée par rapport au dernier actif net réévalué de 129,70 euros par action le' août ressort à 27% (voir les cours Wendel). C'est beaucoup, mais les inquiétudes sur Bureau Veritas ne peuvent que rejaillir sur sa maison mère. La participation de 51% dans le groupe de certification reste la première ligne du portefeuille, représentant 43% de l'actif brut de Wendel. Les bonnes nouvelles (désendettement de Materis, amélioration de la note de crédit, etc.) sont reléguées au second plan.

Nous passons à «conserver» sur l'action Wendel.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant