Wendel : Des participations d'exception ?

le
0
Acheter
« Tout étant une question de point de vue, le lourd héritage chargé de dettes et d'opprobre du groupe Wendel a vu sa définition reformulée sous l'impulsion de son nouveau président, Frédéric Lemoine. Cet héritage s'est ainsi muté en un habile choix stratégique destiné à un avenir ensoleillé. La participation qui avait manqué de précipiter le groupe dans le désastre, Saint-Gobain, est aujourd'hui un atout majeur, et le secteur de la construction, sur lequel s'est fatalement recentré Wendel pour limiter son hémorragie financière, est devenu fort prometteur. Celui-ci représente 60% des activités à travers plusieurs filiales cotées et non cotées. La diversification géographique va permettre de bénéficier des moteurs de croissance attendus dans les pays émergents en raison de l'urbanisation galopante, et surtout, l'ensemble de ces marchés sera stimulé par les investissements liés à la recherche d'économies d'énergie. L'actif net réévalué est de 56.9 euros, la décote du titre est attractive à près de 25%. Nous invitons les investisseurs désireux de suivre « des sociétés renforcées et préparées à transformer la crise en opportunité » à prendre une position sur la valeur. Nous restons toutefois circonspects vis-à-vis d'un groupe fort de 300 ans d'histoire entrepreneuriale qui a entrainé un actionnariat confiant dans la tourmente financière en raison d'une prise de risque qui a débordé. »
Agnès Coste
Montségur Finance


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant