Wen Jiabao veut faire taire les rumeurs sur sa fortune

le
0
Après avoir réfuté les révélations du New York Times sur la fortune cachée de sa famille, le premier ministre chinois aurait demandé au Comité permanent du Politburo une enquête interne. Pour sauver sa réputation.

Correspondant à Pékin (Chine)

Les dirigeants chinois, en tout cas le clan et les alliés du premier ministre, ne décolèrent pas après la bombe lancée par le New York Times il y a huit jours. Le journal américain a publié une grosse enquête sur la «fortune cachée» de la famille et des proches de Wen Jiabao, évaluée à 2,7 milliards de dollars (lire l'enquête dans notre édition Abonnés). La presse de Hongkong affirme ce lundi que le Parti communiste a ouvert une enquête interne après la publication de ces informations. C'est le premier ministre lui-même qui aurait par lettre demandé cette enquête au Comité permanent du Politburo - le vrai c½ur du pouvoir chinois fort de 9 membres -, afin de faire taire les rumeurs. Selon des ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant