Weidmann-Priorité à la croissance plutôt qu'aux rachats de dette

le
0

MADRID, 24 novembre (Reuters) - La priorité devrait être donnée à la croissance économique plutôt qu'à un programme de rachat d'obligations souveraines quel qu'il soit, a déclaré lundi Jens Weidmann, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE). "Au lieu de focaliser notre attention sur le plan de rachats nous devrions nous concentrer sur les moyens de trouver la croissance", a dit le président de la Bundesbank à Madrid, en réponse à une question concernant l'éventualité que la BCE rachète des obligations souveraines dans le cadre d'une politique d'assouplissement quantitatif. Il a averti qu'il serait difficile d'aller plus loin dans les mesures de lutter contre la faiblesse de l'inflation. "Bien sûr il y a d'autres mesures, qui sont plus difficiles, car elles n'ont pas été testées, car elles sont moins claires (...) et bien entendu, elles atteignent les limites légales de ce qu'il est possible de faire", a dit Jens Weidmann. "Voilà pourquoi les discussions sont si animées", a-t-il ajouté. (Sarah White, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux