Week-end à risques pour le gouvernement

le
0
L'exécutif, qui surveillera de près les manifestations prévues, ne s'inquiète plus toutefois d'une possible contagion.

Le gouvernement n'aura pas le loisir de savourer très longtemps l'une des rares bonnes nouvelles de l'automne - la baisse du nombre de demandeurs d'emploi le mois dernier. Les chiffres du chômage sont à peine publiés que l'exécutif doit surveiller un nouveau front, à visages multiples: la rue.

Ce week-end, plusieurs cortèges battront le pavé, à Paris et en région. Le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon organise dimanche une «marche sur Bercy», pour dénoncer la hausse de la TVA en 2014 et appeler à une «révolution fiscale» en France. De son côté, le mouvement des «bonnets rouges» - né il y a plusieurs semaines pour protester contre l'écotaxe - lance un rassemblement à Carhaix (Finistère) pour réaffirmer leurs revendications «pour l'emploi et la Bretagne». Certains routiers ont également prévu de manifester samedi autour de la capitale...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant