WEC-24 Heures du Mans : derniers réglages pour Porsche, Audi et Toyota

le
0
Toyota court toujours après une victoire aux 24 Heures du Mans.
Toyota court toujours après une victoire aux 24 Heures du Mans.

L'enjeu purement symbolique sera de faire mieux que la pole position réussie l'an dernier par la Porsche 919 Hybrid de Dumas-Jani-Lieb, en 3 min 16 s 887/1 000es. Audi en était encore loin lors de la rituelle journée test, il y a dix jours : le Brésilien Lucas di Grassi (3:21.375) n'a pas forcé.

Des LMP1 toujours plus performantes

Si l'on se fie plutôt aux deux premières manches du Championnat du monde d'endurance, les trois marques candidates à la victoire finale ont beaucoup progressé en performance pure cet hiver et la pole 2015 de Neel Jani devrait voler en éclats, mercredi ou jeudi soir. Sans garantie de fiabilité pour la course dont le départ sera donné samedi à 15 heures locales (13h00 GMT) par l'acteur américain Brad Pitt. Dans l'autre Porsche, ces deux longues séances de travail permettront à Mark Webber, dans la 919 Hybrid arborant le numéro un des champions du monde en titre, partagée avec Timo Bernhard et Brendon Hartley, d'asseoir son statut de favori face aux deux Audi R18 à moteur diesel et aux deux Toyota TS050 Hybrid. Car cette édition 2016 est un peu plus raisonnable, avec deux protos par candidat à la victoire, au lieu de trois l'an dernier pour Audi et Porsche.

Les trois caïds de l'endurance mondiale devront faire un sans-faute pour éviter qu'un proto non hybride, aligné par les Suisses de Rebellion ou les Autrichiens de ByKolles, réussisse à monter sur le podium, comme à l'époque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant