Web : les recettes pour faire payer des contenus

le
0
La barrière de péage a fait son temps. Du Wall Street Journal à Rolling Stone, la presse étudie les nouvelles mécaniques pour atteindre le portefeuille de ses lecteurs.

Et après? Depuis un an, le tabou est brisé. Les barrières de péage ont germé sur les sites de presse en ligne. Mais les consommateurs ne se sont pas précipités dans le grand bain payant, alors que l'offre gratuite prospère par ailleurs sur le Web. Réunis ce week-end à Austin, au Texas, pour le South by Southwest Interactive Festival (SXSW), les éditeurs de contenus américains explorent de nouvelles mécaniques pour faire payer les lecteurs.

Pour Heather Hollis, directrice artistique de l'éditeur de jeux vidéos Electronic Arts, le jeu vidéo peut inspirer la presse. «Dans le modèle du «free-to-play», le consommateur joue gratuitement et est incité à payer pour progresser dans le jeu. C'est une façon de dire: voici quelque chose que vous voudrez peut-être acheter, d'après les informations que nous avons sur vous», a-t-elle expliqué. De même, le principe de « points de fidélité» - une mécanique de récompense que l'on retrouve dans les «badges» du service

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant