Wax Tailor : "Pour moi, Ibra, c'est LeBron James"

le
0
Wax Tailor : "Pour moi, Ibra, c'est LeBron James"
Wax Tailor : "Pour moi, Ibra, c'est LeBron James"

Jean-Christophe Le Saoût, alias Wax Tailor, fête cette année ses dix ans de carrière. L'occasion pour l'homme de Vernon de sortir un double album de ré-orchestrations symphoniques de ses titres les plus célèbres. Et de comparer Zlatan à LeBron, sans oublier d'évoquer son passé de supporter du Nantes de Touré et Bossis.
Ton nouvel album, Phonovisions, sort le 3 novembre. Tu n'as pas peur que l'événement soit éclipsé par l'affiche de Ligue 2 entre Valenciennes et Angers, qui a lieu le même jour ? C'est le risque, bien sûr. Pour être certain que l'album marche, il faudrait que je trouve quelqu'un à clasher, quelqu'un que ça arrange. Ou que j'aie une histoire de mœurs, avec si possible une garde à vue. Lancer la rumeur d'une petite histoire de cul avec une midinette à la con, ça peut fonctionner. J'ai jusqu'à lundi pour trouver un truc, ça me laisse assez de temps pour réaliser une sex-tape.
Tu peux demander conseil à certains footballeurs, pour ça... J'ai pas eu le temps de les consulter, mais il y a pas mal d'archives, donc a priori, c'est par là qu'il faut aller voir, oui.
Et au niveau de la vie quotidienne en général, les joueurs de foot t'inspirent ? Cela dépend lesquels. Pour beaucoup, clairement pas. Après, il y en a quelques-uns qui ont du plomb dans la cervelle et une belle vision des choses. Je ne suis pas un énorme fan de foot. Je préfère le basket, mais j'aime bien quand le sport se pratique aussi avec la tête. Dans l'attitude, la manière de penser, la façon d'être... Généralement, l'intelligence de jeu se ressent aussi dans le comportement en dehors du terrain.
C'est pareil dans la musique ? Complètement. Parfois, un mec fait une action de classe, et t'es obligé de lui reconnaître une intelligence animale. Parce que tu sais que c'est pas une flèche en dehors du terrain. Dans la musique, c'est la même chose. Tu peux écouter un mec hyper doué, et une fois que tu l'as rencontré, te dire que t'aurais pas dû. Mais je ne te donnerai aucun nom.
Quand on grandit à Vernon dans l'Eure, comme toi, on est plutôt fan de Caen ou du PSG ? Ni l'un ni l'autre. Déjà, être fan de Caen, ça n'a pas de sens. Aujourd'hui, c'est compliqué, parce que quand tu vois Ibra jouer, forcément... On peut dire tout ce qu'on veut sur le Qatar - ça me dérange un peu de voir ces mecs arriver et vampiriser le championnat -, mais c'est hypocrite. C'est comme la NBA par rapport à l'Euroligue, qui me fait moyennement bander. C'est toujours une question de moyens....



Ton nouvel album, Phonovisions, sort le 3 novembre. Tu n'as pas peur que l'événement soit éclipsé par l'affiche de Ligue 2 entre Valenciennes et Angers, qui a lieu le même jour ? C'est le risque, bien sûr. Pour être certain que l'album marche, il faudrait que je trouve quelqu'un à clasher, quelqu'un que ça arrange. Ou que j'aie une histoire de mœurs, avec si possible une garde à vue. Lancer la rumeur d'une petite histoire de cul avec une midinette à la con, ça peut fonctionner. J'ai jusqu'à lundi pour trouver un truc, ça me laisse assez de temps pour réaliser une sex-tape.
Tu peux demander conseil à certains footballeurs, pour ça... J'ai pas eu le temps de les consulter, mais il y a pas mal d'archives, donc a priori, c'est par là qu'il faut aller voir, oui.
Et au niveau de la vie quotidienne en général, les joueurs de foot t'inspirent ? Cela dépend lesquels. Pour beaucoup, clairement pas. Après, il y en a quelques-uns qui ont du plomb dans la cervelle et une belle vision des choses. Je ne suis pas un énorme fan de foot. Je préfère le basket, mais j'aime bien quand le sport se pratique aussi avec la tête. Dans l'attitude, la manière de penser, la façon d'être... Généralement, l'intelligence de jeu se ressent aussi dans le comportement en dehors du terrain.
C'est pareil dans la musique ? Complètement. Parfois, un mec fait une action de classe, et t'es obligé de lui reconnaître une intelligence animale. Parce que tu sais que c'est pas une flèche en dehors du terrain. Dans la musique, c'est la même chose. Tu peux écouter un mec hyper doué, et une fois que tu l'as rencontré, te dire que t'aurais pas dû. Mais je ne te donnerai aucun nom.
Quand on grandit à Vernon dans l'Eure, comme toi, on est plutôt fan de Caen ou du PSG ? Ni l'un ni l'autre. Déjà, être fan de Caen, ça n'a pas de sens. Aujourd'hui, c'est compliqué, parce que quand tu vois Ibra jouer, forcément... On peut dire tout ce qu'on veut sur le Qatar - ça me dérange un peu de voir ces mecs arriver et vampiriser le championnat -, mais c'est hypocrite. C'est comme la NBA par rapport à l'Euroligue, qui me fait moyennement bander. C'est toujours une question de moyens....



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant