Wauquiez: «Le PS est un parti égotique, obsédé par lui-même»

le
0
INTERVIEW - Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Laurent Wauquiez, est convaincu que Nicolas Sarkozy est peu perméable à l'évolution de sa cote de popularité.

LE FIGARO. - Comment analysez-vous l'embellie de Nicolas Sarkozy dans les sondages ?

Laurent WAUQUIEZ . - Les Français ont pris du recul. Ils ont réalisé que le monde dans lequel la France évolue est difficile. Ils ont pris conscience des risques terroristes, de guerre et des risques financiers autour de l'euro. Dans ce contexte, le président de la République incarne un vrai point d'ancrage. Il s'est rendu en Afghanistan pour être auprès des militaires. Il leur a rendu hommage le 14 Juillet. Au terme d'une nuit de négociations, il est parvenu à sauver l'euro. Le président est le garant de l'unité nationale.

Sarkozy a-t-il changé d'attitude depuis que ses sondages sont meilleurs ?

Absolument pas. Il ne se laisse pas distraire quand sa cote de popularité remonte et n'est pas affecté quand elle recule. Quels que soient les sondages, le président est le même. Il fait preuve de détermination et de concentration. Il n'est pas rentré dans l'arène politicienne et ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant