Wauquiez: «L'UMP ne doit pas diviser, mais rassurer»

le
0
INTERVIEW - Pour l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur, François Fillon est «un atout immense», «très précieux pour gagner dès les municipales de 2014». » La Droite sociale insiste sur la lutte contre l'assistanat

LE FIGARO. - À quatre jours de l'élection du président de l'UMP, comment jugez-vous le climat de la campagne?

Laurent WAUQUIEZ. - La campagne de François Fillon est surtout une histoire de courage. Malgré ses pépins de santé, il n'a jamais baissé les bras. Sans aucun des moyens du parti, porté par l'élan des bénévoles et de ses premiers soutiens, il a mené son tour de France. Pour le reste, j'ai regretté les attaques personnelles formulées par Jean-François Copé. François Fillon, lui, s'est toujours inscrit dans une logique de rassemblement. C'est la raison pour laquelle je suis convaincu qu'il sera à même dès le 19 novembre de réunir toute notre famille politique.

Le futur préside...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant