Watford enfonce Liverpool pour Noël

le
0
Watford enfonce Liverpool pour Noël
Watford enfonce Liverpool pour Noël

Tranquille septième de Premier League, Watford continue de surprendre et a giflé Liverpool avant Noël (3-0) cet après-midi. Un succès qui place les Hornets à un point de Manchester United.

Watford FC 3-0 Liverpool FC

Buts : Ake (3e), Ighalo (15e, 85ee)

Il s'agite, sans cesse, et laisse la désagréable impression qu'il n'arrive pas à se faire comprendre. Pendant quatre-vingt dix minutes cet après-midi, Jürgen Klopp est resté debout devant son banc sans jamais trouver la solution. Les semaines passent et se ressemblent pour le coach allemand de Liverpool. Une semaine après un nul inespéré à domicile contre West Bromwich Albion, les Reds ont cette fois implosé à Watford (3-0). Battus dans les duels, étouffés dans le pressing et techniquement défaillants, les hommes de Klopp enchaînent un quatrième match sans victoire et stagnent en milieu de tableau. Watford, de son côté, confirme avec un quatrième succès consécutif, qui le place à un point de Manchester United.

Bogdán, première glissante

Car face à lui cet après-midi, Jürgen Klopp a trouvé un adversaire dans tout ce qu'il déteste. Un Quique Sánchez Flores calme, parfois à la limite de l'insolence et à qui tout réussit avec Watford. D'entrée, l'Espagnol prend l'Allemand à son propre jeu : en le pressant très haut, l'étouffant à la conquête des deuxièmes ballons et en poussant les joueurs de Liverpool à la faute technique. Dans son habituel 4-2-3-1, Sánchez Flores coupe rapidement l'expression de Lucas et bloque toute liberté au trio offensif des Reds. La pression est immédiate et sur le premier corner du match, Watford fait la différence sur une faute de main de Bogdan, remplaçant de dernière minute de Mignolet. Aké vient d'inscrire son premier but en Premier League, Vicarage Road explose et Klopp claque sa première colère. Adam Bogdán, lui, vient de plonger en enfer avec toute sa défense.

Liverpool n'arrive pas à installer son jeu, bloqué dans toutes les transmissions par la paire Capoue-Watson alors que derrière, les Reds cumulent les erreurs techniques. De retour après plus d'un mois d'absence, Mamadou Sakho est à la peine face à la puissance d'Odion Ighalo alors que Skrtel balbutie aussi. Une faille qui va être exploitée au quart d'heure de jeu par Ighalo, vainqueur dans son duel avec le défenseur slovaque, et qui n'a plus qu'à croiser sa frappe au fond des filets. Skrtel…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant