Waterloo : où sont passés les 100 millions de Napoléon ?

le
1
Que restait-il à sa mort de la gigantesque fortune amassée par Napoléon ?
Que restait-il à sa mort de la gigantesque fortune amassée par Napoléon ?

Derrière les conquêtes et la gloire, une véritable fortune amassée en boutiquier de province... Pendant près de dix ans, de 1804 à 1814, le souverain le plus riche du monde réussit à mettre de côté 100 millions de francs, un gigantesque pactole destiné à servir en cas de coup dur, mais dont il ne pourra jamais profiter après la seconde abdication et l?exil à Sainte-Hélène. Ne cherchez pas le trésor : il a été depuis longtemps dépensé par la France ! Explications.

Le Point.fr : On dit souvent que les Bonaparte, à leurs débuts, étaient dans la gêne financière...

Pierre Branda : C?est très exagéré. Ils étaient plutôt à l?aise, toujours du côté du bon parti, à chercher des pensions, à tenter des affaires ou à récupérer des héritages. L?image d?Épinal nous montre un Napoléon famélique à Paris, qui a honte de ses vêtements rapiécés. En fait, il était maigre et nerveux d?apparence et touchait non seulement sa solde, mais des aides de son clan. On était très solidaire à l?époque, la famille voulait réussir. Napoléon aidait même son frère à spéculer sur la vente des biens nationaux sous la Révolution. Les Bonaparte étaient réputés pour être plutôt économes, voire avares, surtout la mère, Letizia.

Quel rapport Napoléon entretenait-il avec l?argent ?

Il se montrait prudent, il gérait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 18 juin 2015 à 09:38

    et la fortune des Rothschild...