Water-polo, quidditch, balle aux prisonniers... Ces simulations sportives oubliées du jeu vidéo

le
0
Water-polo.
Water-polo.

Dans l’ombre des superproductions sportives que sont « NBA 2K17 », « FIFA 17 » ou encore « NHL 17 », d’autres disciplines moins médiatiques ont eu leur heure de gloire.

Le 29 septembre est sorti le jeu de football FIFA 17, qui marque la fin de la saison annuelle des sorties de simulations sportives. NBA 2K17, NHL 17, PES 2017… Les titres sont bien connus des amateurs, qui y retrouveront le nec plus ultra en matière de basket-ball, de hockey sur glace et de football. Il y a encore quelques années, l’offre sportive était toutefois bien plus vaste en jeu vidéo. Voyage.

Water-polo (Water-polo, 1987, Commodore 64)

Le plus célèbre (ou plutôt le moins méconnu) des sports de balle aquatique a eu droit à une simulation. Mais c’était au millénaire précédent, sur un ordinateur personnel très populaire en Occident, le Commodore 64. Pour l’anecdote, le studio hongrois qui l’a réalisée, Novotrade, a par la suite conçu le poétique et maritime Ecco the Dolphin. Ce qui en fait, techniquement, le spécialiste historique des jeux vidéo avec de l’eau dedans.

Quidditch (Harry Potter : coupe du monde de quidditch, 2004, PlayStation 2/GameCube/Xbox/GBA)

Le quidditch est un sport collectif imaginaire inventé par J. K. Rowling dans son œuvre Harry Potter. Il est depuis quelques années l’objet d’une pratique sportive réelle, qui se dispute en courant avec un balai coincé entre les cuisses après un insecte doré symbolisé par un joueur tout de jaune vêtu. Il a même eu le droit à une adaptation en jeu vidéo – c’était en 2004, par Electrronic Arts, l’éditeur des FIFA. On attend désormais avec impatience un éventuel IQA 2017, du nom de la Fédération internationa...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant