Washington "vivement préoccupé" par l'utilisation d'ypérite en Syrie

le
2

WASHINGTON, 6 novembre (Reuters) - La Maison blanche s'est déclarée "très préoccupée" par les conclusions d'un rapport de l'OIAC affirmant que du gaz moutarde avait été utilisé au cours d'affrontements en août en Syrie. "Nous continuons d'enquêter sur ces accusations et à prendre des mesures face à la menace d'armes chimiques ou d'autres menaces analogues", a dit la porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison blanche, Emily Horne. Selon un rapport confidentiel daté du 29 octobre, "au moins deux personnes" ont été exposées le 21 août à l'ypérite dans la ville de Marea, au nord d'Alep. "Il est très probable que cela a conduit au décès d'un bébé", ajoute le document de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. On ignore d'où provenait ce gaz -- soit des rebelles l'ont récupéré dans un ancien dépôt de l'armée syrienne, soit ils sont en mesure d'en produire, a-t-on indiqué de source proche des enquêteurs de l'OIAC. (Roberta Rampton; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le vendredi 6 nov 2015 à 22:08

    Pas de chance! Bachar n'y est pour rien et les victimes ne seront pas ajoutées à sont tableau.

  • M7097610 le vendredi 6 nov 2015 à 21:42

    heureusement que les russes y sont pour en finir avec l'entreprise de déstabilisation du pays !