Washington tergiverse face aux armes chimiques d'Assad

le
0
L'armée israélienne a accusé, mardi, les forces gouvernementales syriennes d'utiliser du gaz sarin dans sa guerre contre les rebelles.

Cette fois, c'est un responsable israélien appartenant aux services de renseignements militaires, le général Itai Brun, qui l'affirme. Le régime syrien a utilisé des armes chimiques contre ses opposants à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Probablement du gaz sarin.

Cela n'est pas nouveau. À l'ONU, des diplomates ont confirmé au début du mois disposer de preuves «solides» et «très convaincantes» que des armes chimiques ont bien été employées en Syrie: à Alep, à Homs et peut-être à Damas. Alors que le régime de Bachar el-Assad a refusé aux enquêteurs des Nations unies d'accéder aux sites suspects, l'utilisation de telles armes a été confirmée à Paris et à Londres par des sources bien informées.

Mais en portant ses accusations à découvert, pendant une conférence internationale sur la sécurité à Tel-Aviv, l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant