Washington retire 9000 GI d'Okinawa

le
0
INFOGRAPHIE - Le redéploiement des troupes américaines ne règle qu'une partie du contentieux avec les habitants de l'île.

Le premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, n'aura pas l'impolitesse de se rendre les mains vides à sa prochaine rencontre avec Barack Obama. Tokyo et Washington ont annoncé jeudi dans un communiqué commun être parvenus à un accord sur le retrait de la moitié des 18 .000 soldats stationnés dans l'archipel d'Okinawa, au sud du Japon. «Environ 9000 marines, accompagnés de leur famille, vont être déplacés d'Okinawa vers une autre affectation en dehors du Japon», indique le texte.

Cinq mille seront redéployés sur l'île de Guam, tandis que les autres seront dispersés entre Hawaï et l'Australie. Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a salué cet accord, s'affirmant «très heureux qu'après de nombreuses années nous ayons conclu cet accord important et adopté ce plan d'action». De son côté, le ministre des Affaires étrangères nippon, Koichiro Gemba, a averti: «Les changements dans l'environnement sécuritaire ne nous attendront pas. Le Japon et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant