Washington réduit son aide à l'Égypte

le
0
Les États-Unis cessent la livraison d'armes lourdes pour condamner la répression des pro-morsi.

C'est officiel. Après des semaines de tergiversation, Washington a gelé mercredi une partie de son aide à l'Égypte en représailles à la répression qui vise les partisans de Moham­med Morsi depuis sa destitution, le 3 juillet. Selon Jennifer Psaki, la porte-parole du département d'État, le «recalibrage» de cette aide - 1,5 milliard de dollars par an, dont 1,3 milliard en direction de l'armée - comprend une suspension de la fourniture d'équipements lourds «en attendant des progrès crédibles vers un gouvernement civil démocratiquement élu».

Ces trois derniers mois, les États-Unis ont régulièrement condamné les méthodes musclées de la junte militaire contre l'entourage et les supporters de l'ex-président, certes islamiste, mais élu démocratiquement en juin 2012. Ils ont demandé la libération de Morsi, tout en appelant à la levée de l'état d'urgence et à la tenue ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant