Washington proposera aux Turcs des technologies pour sécuriser la frontière syrienne

le
1
    WASHINGTON, 21 janvier (Reuters) - Les Etats-Unis accélèrent 
leurs efforts pour aider la Turquie à sécuriser sa frontière 
avec la Syrie et vont pour la première fois proposer à Ankara 
des technologies lui permettant d'y parvenir, ont déclaré de 
hauts responsables américains. 
    Washington et Ankara discutent depuis des mois des moyens de 
rendre étanche le dernier tronçon de frontière non sécurisé, une 
bande de 98 km de long qui sert de point de passage aux 
djihadistes du groupe Etat islamique (EI) et pour diverses 
contrebandes - du marché noir au marché des armes. 
    L'EI contrôle le côté syrien de ce tronçon de 98 km, et les 
efforts pour le sécuriser ont acquis une nouvelle urgence depuis 
les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. Certains 
des auteurs de ces attaques sont passés ou ont voulu passer par 
la frontière syro-turque pour circuler entre les territoires 
tenus par les djihadistes et l'Europe, déclarent des 
responsables. 
    Le vice-président américain Joe Biden est attendu ce jeudi 
en Turquie où il sera reçu par le président Recep Tayyip Erdogan 
et par le Premier ministre Ahmet Davutoglu, avec lesquels il 
parlera de la lutte contre le groupe Etat islamique. 
    La visite de Joe Biden en Turquie est la dernière en date 
d'une série de visites de hauts responsables dans ce pays du 
flanc sud-est de l'Otan. Le secrétaire américain à la Sécurité 
intérieure, Jeh Johnson, doit y conduire en février une 
délégation et présenter au gouvernement turc une série de 
technologies appliquées spécialement au contrôle des frontières, 
ont dit des responsables américains à Reuters. 
    Des ballons aérostat de surveillance et des technologies 
anti-tunnel figurent parmi les matériels qui devraient être 
proposés par les Américains, ajoutent-ils. 
 
 (Warren Strobel et Jonathan Landey; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paulritz le jeudi 21 jan 2016 à 10:08

    si je comprend bien,l. Europe va financer la Turquie pour sécuriser la frontière avec la Syrie.avec l aide technique des États Unis ?