Washington promet de frapper encore l'EI, attend plus de l'Europe

le
0

WASHINGTON, 17 novembre (Reuters) - Les Etats-Unis continueront de frapper le groupe Etat islamique (EI) et attendent de leurs alliés européens qu'ils intensifient leurs efforts pour vaincre militairement cette organisation, a déclaré lundi le secrétaire américain à la Défense. Les attentats revendiqués par l'EI qui ont fait au moins 129 morts vendredi à Paris ont "galvanisé" la France, qui a décidé de renforcer son action sur le terrain et sa coopération avec les Américains, a dit Ash Carter lors d'un forum organisé par le Wall Street Journal. "Nous cherchons à en faire plus, nous étudions toutes les possibilités de frapper l'EI mais nous avons besoin que les autres en fassent autant", a-t-il dit. "J'espère que cette tragédie galvanisera les autres comme elle a galvanisé la France". François Hollande a annoncé lundi qu'il rencontrerait Barack Obama et Vladimir Poutine "dans les prochains jours" pour construire une grande coalition visant à détruire l'EI. ID:nL8N13B135 A l'issue du sommet du G20 qui s'est tenu dimanche et lundi en Turquie, Barack Obama a de nouveau exclu l'envoi de troupes au sol pour combattre directement l'EI en Irak et en Syrie et a indiqué que les Etats-Unis s'en tiendraient à leur stratégie actuelle. (Yeganeh Torbati; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant