Washington prêt à envisager un renfort de la sécurité d'Israël

le
0

WASHINGTON, 5 août (Reuters) - La principale négociatrice de l'équipe du Département d'Etat américain dans le dossier du nucléaire iranien a affirmé mercredi que les Etats-Unis étaient prêts à discuter d'un renforcement de l'aide fournie à Israël en matière de sécurité. Wendy Sherman a fait cette déclaration lors d'une audition par devant des sénateurs américains consacrée à l'accord conclu le 14 juillet entre l'Iran et les grandes puissances sur un encadrement du programme nucléaire de la République islamique. Les dirigeants israéliens, le Premier ministre Benjamin Netanyahu en tête, n'ont cessé de dénoncer cet arrangement qui, selon eux, constitue une menace pour la paix en général, et pour la survie d'Israël en particulier. Washington est disposé à discuter d'"un renforcement de son aide en matière de sécurité" si le chef du gouvernement israélien le souhaite, a dit la diplomate américaine. L'accord de Vienne, signé par l'Iran et les puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) prévoit un encadrement des activités nucléaires de Téhéran en échange d'une levée progressive des sanctions internationales à son encontre. (Patricia Zengerle; Simon Carraud pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant