Washington piqué par le «frelon» coréen

le
0
La menace de guerre atomique lancée par la Corée du Nord n'est pas prise au pied de la lettre. Mais les Américains se demandent si l'on n'a pas dépassé un seuil de tension. » ANALYSE VIDÉO - «La menace nord-coréenne doit être prise au sérieux»

De notre correspondante à Washington,

Cela fait maintenant soixante ans que le «frelon» nord-coréen vient régulièrement bourdonner aux oreilles du géant américain, multipliant les déclarations belliqueuses et les provocations armées à l'encontre de la Corée du Sud, alliée stratégique de Washington - qui garantit sa sécurité depuis la fin de la guerre de Corée en 1953.

«Un menuet très rodé», note l'ancien ambassadeur américain Chas Freeman, expert de l'Asie et du Moyen-Orient. À chaque fois, Pyongyang lance une provocation, à laquelle Washington et Séoul répondent par des man½uvres militaires, tout en appelant la Corée du Nord à abandonner sa posture agressive en échange de la fin de l'isoleme...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant