Washington : le département d'Etat plongé dans le noir mais c'est une panne

le
0
Washington : le département d'Etat plongé dans le noir mais c'est une panne
Washington : le département d'Etat plongé dans le noir mais c'est une panne

Angoisse à Washington. Une rare et grosse panne d'électricité accidentelle a plongé dans le noir ce lundi le ministère américain des Affaires étrangères à Washington où travaillent des milliers de personnes.La panne est survenue vers 9 heures locales (15 heures à Paris) et le courant n'était toujours pas rétabli en début d'après-midi.

Dans un communiqué, le département d'Etat a expliqué que lors de travaux de construction dans une rue longeant le ministère «une des lignes électriques alimentant le bâtiment principal a été accidentellement sectionnée».La porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki, a toutefois précisé que tous les systèmes d'urgence fonctionnaient pleinement sous groupes électrogènes. Mais il faudra «plusieurs heures» à la compagnie d'électricité «Pepco pour rétablir le courant», a ajouté Mme Psaki.

Le gigantesque bâtiment au sud de Washington était de fait plongé dans le noir mais des employés pouvaient aller et venir librement, certains attendant tranquillement dans leurs bureaux. Beaucoup ont été renvoyés chez eux pour travailler à distance. En outre, le point de presse quotidien de la porte-parole de la diplomatie américaine, qui attire des dizaines de journalistes américains et étrangers et est retransmis en direct, a été annulé.

Il n'y avait aucune mesure de sécurité particulière dans et autour du département d'Etat, l'un des bâtiments fédéraux les plus protégés et surveillés des Etats-Unis.Ce genre de panne d'électricité est extrêmement rare au ministère, qui procède toutefois régulièrement à des exercices d'alerte incendie avec évacuation du personnel.

Les Etats-Unis possèdent le premier réseau diplomatique et consulaire de la planète, avec quelque 70.000 personnes au total travaillant pour le département d'Etat. Plusieurs milliers sont basés au siège du ministère baptisé «Foggy Bottom», du nom de ce quartier historique de Washington qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant