Washington inquiet que la Russie utilise une base vietnamienne

le
3

WASHINGTON, 11 mars (Reuters) - Les Etats-Unis ont demandé au gouvernement de Hanoï de ne plus laisser les militaires russes utiliser la base militaire de la baie de Cam Ranh, dans le sud du Viêtnam, pour le ravitaillement de ses bombardiers stratégiques qui ont intensifié ces derniers mois leurs vols dans la région Asie-Pacifique. Un responsable du Pentagone, qui a requis l'anonymat, a précisé que Washington respectait le droit des Vietnamiens à entretenir des relations avec qui ils l'entendent. "Toutefois, a-t-il souligné, il faut s'assurer que la Russie n'utilise pas la base de la baie de Cam Ranh pour mener des activités qui font monter la tension dans la région". Interrogé par Reuters, le général Vincent Brooks, commandant en chef de l'US Army dans le Pacifique, a pour sa part accusé les Russes de "provocations" lorsqu'ils effectuent des missions aériennes dans des zones sensibles, comme autour de l'île de Guam où se trouve une importante base américaine. Ces appareils ont pu s'approcher de Guam grâce à des avions-ravitailleurs russes venus de la base aéronavale de Cam Ranh, a-t-il affirmé. Les Américains, dans le cadre de leur stratégie du "pivot", ou rééquilibrage, en direction de l'Asie, aimeraient avoir un meilleur accès à Cam Ranh, où des bâtiments de l'US Navy ont fait relâche ses dernières années pour des réparations. Le Viêtnam, pour sa part, souhaiterait améliorer ses relations avec les Etats-Unis face à son puissant voisin chinois, tout en restant proche de la Russie pour la coopération énergétique et militaire. La base de Cam Ranh abrite actuellement trois sous-marins achetés par Hanoï à la Russie afin de faire face aux ambitions expansionnistes de Pékin en mer de Chine méridionale. Deux autres submersibles devraient les rejoindre début 2016. Le 4 janvier, le ministère russe de la Défense a annoncé que quatre avions-ravitailleurs Il-78 avaient utilisé l'an dernier la base de Cam Ranh pour ravitailler en vol des bombardiers stratégiques TU-95 "Bear". (David Brunnstrom avec Martin Petty et Ho Binh Minh à Hanoï, Jason Szep à Washington; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le mercredi 11 mar 2015 à 18:35

    les avions de l'OTAN sont de plus en plus présents en permanence dans les états Baltes, Pologne et Bulgarie. 6 centres de commandement OTAN vont être créés dans les états jouxtant la Russie, un centre de manœuvre OTAN va être installé en Géorgie et Ukraine.

  • wanda6 le mercredi 11 mar 2015 à 18:33

    L'histoire nous montre que les USA ne supportent pas la paix http://fr.wikipedia.org/wiki/Interventions_militaires_des_États-Unis_dans_le_monde

  • mnanni le mercredi 11 mar 2015 à 17:20

    dans le même esprit : "Le Kremlin est inquiet que les USA utilisent une base Ukrainienne"