Washington : grande marche antiraciste contre les violences policières

le
0
Washington : grande marche antiraciste contre les violences policières
Washington : grande marche antiraciste contre les violences policières

Des milliers de personnes manifestaient samedi à Washington, ville emblématique pour avoir déjà accueilli plusieurs grandes marches pour les droits civiques par le passé, dont durant laquelle Martin Luther King prononça le célèbre «I have a dream», afin de demander justice après la mort de plusieurs Noirs tués par des policiers blancs.

Organisée à l'initiative du pasteur Al Sharpton, figure des droits civiques aux Etats-Unis, cette manifestation qui appelait à la «justice pour tous» (Justice for all) rassemblait notamment les membres des familles de Michael Brown, Eric Garner et Tamir Rice, des Afro-Américains tués par des policiers blancs ces derniers mois. Des manifestations similaires ont également eu lieu à New York et à Boston.

Ces morts ont réveillé le spectre du racisme aux Etats-Unis et de nombreuses manifestations de protestation ont déjà eu lieu ces dernières semaines à travers le pays. Celle de samedi promettait cependant d'être particulièrement suivie et plusieurs milliers de personnes, en majorité noires, étaient rassemblées dans le calme en fin de matinée sur la Freedom Plaza (place de la liberté), dans le centre de la capitale américaine. Le cortège, encadré par d'importantes forces de police, devait se diriger vers le Capitole, siège du Congrès, à partir de midi, 18 heures à Paris. 

Les manifestants, souvent jeunes, déterminés, combatifs et parfois venus de très loin, scandaient «No justice, no peace» (Pas de justice, pas de paix). Des intervenants se succédaient sur un podium pour s'adresser à la foule: «Nous demandons au Congrès d'adopter une loi contre le profilage racial. Nous devons faire cesser cela dès maintenant. Nous sommes là aujourd'hui, nous serons là demain, nous resterons jusqu'à ce que le travail soit fait», a notamment lancé Laura Murphy, de l'Association de défense des libertés individuelles ACLU.

«Arrêtez les policiers tueurs»

Des dizaines de personnes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant