Washington fait état d'une menace d'attentats en Afrique du Sud

le
0
    JOHANNESBURG, 4 juin (Reuters) - Le gouvernement américain a 
reçu des informations selon lesquelles des groupes terroristes 
prépareraient des attentats contre des ressortissants américains 
dans des quartiers commerçants ou des centres commerciaux en 
Afrique du Sud, a déclaré samedi l'ambassade des Etats-Unis à 
Pretoria. 
    "Cette information a pour contexte l'appel lancé par l'Etat 
islamique en Irak et au Levant à ses partisans pour commettre 
des attentats terroristes dans le monde entier pendant le mois 
du ramadan", explique l'ambassade dans un communiqué publié sur 
son site internet (http://1.usa.gov/1UkdY8R). 
    Le mois de jeûne musulman doit débuter dans les jours qui 
viennent.  
    L'ambassade cite Johannesburg et Le Cap comme les 
principales cibles potentielles.  
    La police sud-africaine n'a pas souhaité faire de 
commentaire, indiquant examiner les déclarations américaines.  
    Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a 
déclaré que les agences de l'Etat étaient capables d'assurer la 
sécurité du pays.  
    En septembre dernier, les Etats-Unis avaient déjà mis en 
garde leurs ressortissants contre des risques d'attaques 
"extrémistes" contre leurs intérêts en Afrique du Sud.  
    L'ambassade et les consulats américains de Johannesburg, 
Durban et du Cap avaient fermé plusieurs jours en 2009 en raison 
d'une menace qualifiée de "spécifique" par l'administration 
américaine contre ses missions diplomatiques en Afrique du Sud.  
 
 (Stella Mapenzauswa; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant