Washington et Tokyo élargissent leur coopération militaire

le
0

NEW YORK, 27 avril (Reuters) - Le Japon et les Etats-Unis ont présenté lundi une version révisée des directives de leur coopération militaire, qui reflète la volonté du Premier ministre nippon Shinzo Abe de donner à son pays un rôle plus actif sur la scène internationale face à la montée en puissance de la Chine. Cette mise à jour, la première depuis 1997, renforce l'étendue des missions du Japon en les élargissant à un contexte mondial. Elle fait suite à la résolution adoptée en juillet dernier par le gouvernement japonais qui a levé le garde-fou constitutionnel empêchant le Japon de mener des opérations militaires à l'étranger depuis 1945, en définissant le concept d'"autodéfense collective". ID:nL6N0PC23F Les Forces d'autodéfense japonaises pourront désormais abattre des missiles tirés en direction des Etats-Unis, ou venir en aide à des pays tiers. Dévoilées à l'issue d'une rencontre entre les ministres de la Défense des deux pays à New York, et à la veille d'un sommet entre Barack Obama et Shinzo Abe, les nouvelles directives suppriment en effet les restrictions géographiques qui limitaient jusque-là la coopération nippo-américaine à l'archipel japonais et ses environs. Cette version révisée signifie que le Japon "peut répondre à des attaques contre des pays tiers, et plus seulement les Etats-Unis", a expliqué un haut responsable américain. Prié de dire si ces nouveaux principes répondaient aux nouvelles ambitions de la Chine, dont le budget militaire s'est envolé ces dernières années, il s'en est tenu à la position officielle de Washington selon laquelle de telles mesures "ne visent pas un pays en particulier". Les directives permettront une meilleure coordination et un plus grand partage d'informations, dans la défense antimissiles par exemple, ou dans le domaine de la cybersécurité. (Arshad Mohammed; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant