Washington et Paris peinent à s'accorder sur la Syrie

le
0
Les Français et les Américains n'ont pas la même stratégie pour la Syrie. Paris n'est pas loin de soupçonner Washington d'avoir voulu brandir l'épouvantail des armes de destruction massive.

Envoyé spécial à Marrakech

«Les Américains ne nous aident pas beaucoup» :ainsi résume-t-on, du côté français, avec un euphémisme tout diplomatique, les frictions et les rivalités qui émaillent le dossier syrien. Ces tiraillements étaient aussi en toile de fond à la réunion de Marrakech mercredi à la laquelle participaient Laurent Fabius et le secrétaire d'État adjoint américain, William Burns. Certes, dans la délégation française, on se félicite que Washington considère désormais la Coalition nationale syrienne comme «le représentant légitime du peuple syrien». Pour mieux souligner que c'est «la France qui a montré la direction» sur la voie de cette reconnaissance officielle, un mois plus tôt, le 11 novembre. «Les Américains ont fait des choses... avec re...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant