Washington devrait envoyer de nouveaux conseillers en Irak

le , mis à jour à 14:31
0

(Actualisé avec précisions) WASHINGTON/JERUSALEM, 10 juin (Reuters) - Les Etats-Unis devraient annoncer ce mercredi l'envoi de 400 conseillers militaires supplémentaires et la création d'une nouvelle base en Irak, afin d'aider les forces gouvernementales et leurs alliés à combattre les djihadistes de l'Etat islamique (EI), a déclaré un responsable américain. Ces renforts s'ajouteront aux 3.100 conseillers et formateurs américains déjà déployés dans le pays. La nouvelle base militaire devrait être installée près de la ville de Habbaniya, dans la province d'Anbar, à l'ouest de Bagdad. Le chef-lieu de cette province, Ramadi, est tombé le mois dernier aux mains des islamistes. Barack Obama devrait toutefois s'en tenir à sa ligne de conduite qui consiste à ne pas engager directement les soldats américains dans les combats en Irak et à les tenir suffisamment éloignés des lignes de front, souligne-t-on de sources autorisées à Washington. Le président américain a reconnu lundi que les Etats-Unis n'avaient toujours pas mis au point de stratégie globale pour aider les forces irakiennes à reconquérir le terrain perdu. En un an, l'EI a pris le contrôle d'environ un tiers du territoire irakien. La chute de Ramadi a conduit Washington a accélérer l'envoi d'armes à l'Irak, notamment de lance-roquettes antichars AT-4. ID:nL5N0YR2W8 (Matt Spetalnick et Phil Stewart avec David Alexander à Washington; Tangi Salaün et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant