Washington demande à Bagdad de plus s'impliquer contre Daech

le , mis à jour à 18:31
0

WASHINGTON, 17 juin (Reuters) - Les Etats-Unis ont appelé mercredi le gouvernement irakien à une "plus grande implication" dans la guerre contre l'Etat islamique, reprochant aux autorités de Bagdad de ne pas fournir suffisamment de recrues lors des sessions d'entraînement. Le secrétaire à la Défense Ash Carter a expliqué lors d'une audition devant le Congrès que l'armée américaine espérait entraîner 24.000 membres des forces de sécurité irakiennes cet automne mais que le contingent n'est pour l'instant que de 9.000 recrues. "Nous ne recevons pas suffisamment de recrues", a-t-il déploré. "Alors que les Etats-Unis sont décidés à soutenir l'Irak plus que nous l'avons déjà fait, nous devons assister à une plus grande implication de toutes les composantes du gouvernement irakien", a-t-il ajouté. Washington considère que l'entraînement de soldats d'origine sunnites et fidèles au pouvoir central irakien constitue une donnée essentielle de sa stratégie en Irak. C'est cette option tactique qui a incisté Barack Obama a mobiliser 450 instructeurs supplémentaires pour encadrer des unités des forces irakiennes sur une nouvelle base proche de Ramadi. Ash Carter a reconnu que la livraison d'armements aux forces irakiennes était ralentie par des procédures administratives aux Etats-Unis mais il a également pointé du doigt les réticences de la part du pouvoir chiite de Bagdad. "Il y a un obstacle, en particulier lorsqu'il s'agit d'armer des sunnites et des kurdes. Le gouvernement de Bagdad ne veut pas que nous fassions cela", a expliqué Ash Carter. Plusieurs parlementaires ont souhaité que l'administration Obama accentue son soutien à l'Irak tandis que d'autres s'interrogent pour savoir si la tentative de constituer une force unie et interconfessionnelle n'est pas déjà condamnée. (Phil Stewart et David Alexander; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant