Washington craint une intervention armée en Ukraine

le
0

VIDÉO - Barack Obama a appelé les forces armées et les manifestants d'opposition de ne pas céder à la violence. Dans les dernières 24 heures, la difficulté à joindre les autorités militaires ukrainiennes ne manquait pas d'inquiéter Washington.

Alors que le chef d'État major des armées d'Ukraine Volodymyr Zamana venait tout juste d'être écarté par le président Ianoukovitch et remplacé à ce poste par l'amiral Iouri Ilin, Barack Obama a appelé ce mercredi les forces armées ukrainiennes à ne pas «intervenir» dans la grave crise que traverse le pays.

Il y aura des conséquences pour ceux qui «passent la ligne», a-t-il averti, appelant les manifestants d'opposition à ne pas céder non plus à la violence. La concomitance de cette sortie du président américain et d'un changement à la tête des forces armées ukrainiennes met en évidence la lourde inquiétude qui traverse la Maison Blanche sur une possible proclamation de l'état d'urgence en Ukraine et une éventue...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant