Washington condamne les attaques de villages chrétiens par l'EI en Syrie

le
0

WASHINGTON, 26 février (Reuters) - Les Etats-Unis ont condamné mercredi les récentes attaques par les djihadistes de l'Etat islamique contre des villages chrétiens assyriens dans le nord-est de la Syrie. "Il ne s'agit que de la plus récente d'une série d'atrocités perpétrées (par l'Etat islamique) contre la population innocente de la région", lit-on dans un communiqué de la Maison blanche. Washington affirme que des maisons et des églises ont été incendiées et que des femmes, des enfants et des personnes âgées ont été enlevés lors de ces attaques. Au moins 150 chrétiens assyriens, notamment des femmes et des vieillards, ont été enlevés dans ses villages, a rapporté mardi le Conseil national des syriaques en Syrie. Ces enlèvements se sont produits dans des villages proches de Tel Tamr, à l'ouest de la ville de Hassaka, dans une région du nord-est de la Syrie où s'affrontent djihadistes de l'Etat islamique et combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG). (Julia Edwards; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant