Washington bloque en justice la fusion Halliburton/Baker Hughes

le
0
WASHINGTON VEUT EMPÊCHER HALLIBURTON DE RACHETER BAKER HUGHES
WASHINGTON VEUT EMPÊCHER HALLIBURTON DE RACHETER BAKER HUGHES

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain de la Justice a annoncé mercredi avoir engagé une procédure visant à empêcher Halliburton de racheter Baker Hughes, une opération qui déboucherait sur la fusion des numéros deux et trois des services pétroliers.

Les deux groupes ont fait savoir qu'ils allaient défendre vigoureusement leur projet contre cette tentative de blocage.

Halliburton a engagé pour sa défense deux avocats plaignants spécialistes des affaires antitrust, Richard Parker du cabinet O'Melveny & Myers et Stephen Weissman du cabinet Baker Botts, selon des sources proches de l'affaire.

Mardi une source proche du dossier avait dit à Reuters que le ministère de la Justice intenterait un procès contre ce projet de création d'un géant des services pétroliers.

Les deux sociétés envisageaient des cessions d'actifs pour sauver la transaction, qui a été annoncée en novembre 2014 à 35 milliards de dollars (31 milliards d'euros), mais ne vaut plus que 25 milliards sur la base du cours actuel d'Halliburton.

Depuis l'annonce de l'accord, les cours du pétrole ont chuté de plus de 55%.

A Wall Street, le titre Halliburton s'adjuge 4,35% à 35,89 dollars et Baker Hughes 4,09% à 40,97 dollars après l'annonce du département de la Justice.

(Diane Bartz, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant