Washington accuse Berlin de freiner la croissance économique mondiale

le
2
Barack Obama et Angela Merkel, meilleurs ennemis ?
Barack Obama et Angela Merkel, meilleurs ennemis ?

L'attaque est frontale et plutôt inhabituelle. Dans son rapport semestriel consacré aux politiques économiques internationales, le Trésor américain a pris pour cible... l'Allemagne. Les termes employés par l'administration Obama sont fermes, pour ne pas dire agressifs. "L'excédent des comptes courants de l'Allemagne, qui représentait plus de 7 % de son produit intérieur brut (PIB) au premier semestre 2013 [...], est supérieur à celui de la Chine", critique Washington. Ce constat couplé au "rythme anémique de la croissance de la demande intérieure en Allemagne et sa dépendance à l'égard des exportations contrarient" les efforts visant à rendre plus stable l'économie de la zone euro. Pire, la politique suivie par Angela Merkel provoquerait "une tendance déflationniste pour la zone euro ainsi que pour l'économie mondiale." Fermez le ban...La salve lancée par les États-Unis n'est pas la première du genre. De nombreux experts estiment en effet que la puissance des entreprises rhénanes à l'étranger empêche les sociétés des pays voisins d'exporter leurs biens et leurs services. La faible consommation intérieure outre-Rhin freinerait en outre la vente de produits fabriqués dans le reste de l'Europe. Ces deux éléments peuvent, quand ils interviennent au même moment, déclencher une baisse constante des revenus et des prix, synonyme de croissance atone, voire de récession. Ce constat, s'il n'est pas dénué de fondement, ne risque toutefois pas de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 6 nov 2013 à 14:41

    Je te tiens...tu me tiens, par la barbichette ?...

  • paumont1 le mercredi 6 nov 2013 à 14:06

    Etait-il vraiment besoin d'écouter la moitié de la planète et de dépenser des milliards de dollars pour découvrir ce que les français avaient découverts et dénoncé depuis des lustres?Oui les allemands basent leur réussite industrielle et commerciale sur l'exploitation des polonais des turcs et d'autres pour se procurer un avantage compétitif à l'export. Corollaire évident, tous ces immigrés a très faible pouvoir d'achat consomme peu ,et donc les importations allemandes sont faibles...C.Q.F.D.