Warren Gatland : " Il a fallu y mettre tout notre coeur "

le
0
Warren Gatland : " Il a fallu y mettre tout notre coeur "
Warren Gatland : " Il a fallu y mettre tout notre coeur "

Warren Gatland ne cache pas sa satisfaction après la victoire de son équipe contre l'Angleterre (25-28) à Twickenham samedi. L'entraîneur du pays de Galles s'est dit " fier " de son équipe.

Warren Gatland, racontez-vous votre joie en fin de match...
C’est un stade où il n’est pas facile de s’imposer. On s’est dit à la pause qu’on avait déjà vécu la même chose en 2008, quand on était déjà menés. On a serré les dents et on a fait une bonne seconde mi-temps. On a réussi à rester dans le match. Ce sont deux bonnes équipes et j’ai le plus grand respect pour l’Angleterre, qui a de grands joueurs et un bon staff. 

Comment avez-vous fait la différence ?
En seconde mi-temps, on a réussi à mettre la main sur le ballon et à écarter le jeu. On a réussi à les prendre de vitesse sur les extérieurs. Je suis vraiment ravi de ma performance. Le match aurait pu sourire à n’importe laquelle des deux équipes mais c’est nous qui avons le sourire. 

Qu'avez-vous pensé quand les Anglais ont choisi de prendre la touche et non la pénalité en fin de match pour égaliser ?
Je pensais qu’ils prendraient les points et que ça ferait match nul. C’était courageux de chercher la touche. On a bien tenu sur leur groupé-pénétrant. Parfois on prend la bonne décision, parfois la mauvaise. Personnellement, j’aurais choisi les trois points. 

«  Je suis si fier d’eux »

Est-ce la victoire la plus importante de votre carrière ?
C’est certain qu'elle fait partie des plus importantes. La Coupe du monde est ce qu’il y a de plus grand et on connaît tous le niveau de notre poule. D’un point de vue personnel, cette victoire me touche énormément. Il a fallu faire preuve de courage. Il a fallu y mettre tout notre cœur pour rester dans le match. Quand on est encore dans le match à l’approche du coup de sifflet final, ça peut sourire.

Comment allez-vous aborder le match face aux Fidji jeudi ?
On a dit que si on réussissait à gagner aujourd’hui (samedi) et jeudi, la pression serait sur les épaules de l’Angleterre et de l’Australie, et la poule pourrait livrer son verdict dès la fin de leur match. Les Fidji n’ont pas eu de chance, mais nous les respectons infiniment. 

Un mot sur la grosse prestation de Dan Biggar...
Il a livré un grand match. Il a commis une erreur défensive sur l’essai anglais et ça l’a travaillé pas mal, mais c’est un grand compétiteur, un battant.

La mauvaise nouvelle vient des blessés...
On a encore perdu deux joueurs. Liam Williams s’est disloqué l’épaule. On commence à manquer sérieusement de joueurs. Mais les gars trouvent des ressources insoupçonnées. On a un réservoir de joueurs assez limité, malheureusement. Je suis si fier d’eux. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant