Waratahs : Michael Cheika prend six mois avec sursis

le
0
Waratahs : Michael Cheika prend six mois avec sursis
Waratahs : Michael Cheika prend six mois avec sursis

Ce sera six mois avec sursis pour Michael Cheika. L'ancien entraîneur du Stade Français s'est rendu coupable d'insultes et d'agression envers un caméraman lors de la défaite de son équipe sur la pelouse des Sharks le 29 mars dernier. Agacé par le comportement de l'arbitre parce que « le capitaine adverse avait le droit de parler à l'arbitre et pas le sien », le coach des Waratahs s'en était pris au caméraman qui le filmait à quelques mètres. Un acte grave qui est survenu seulement deux semaines après avoir cassé la porte de son box dans un excès de colère après la défaite des siens face à Brumbies (28-23).Trouvant le comportement de Cheika « provocateur » et « inquiétant », le magistrat en charge de l'affaire, Nigel Hamptom, a donc décidé d'infliger une suspension avec sursis à l'entraîneur des Waratahs. L'ancien troisième ligne, qui avait plaidé coupable, devra par ailleurs s'acquitter d'une amende de 6 000 dollars australiens, soit environ 4 000 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant