Wanty-Groupe Gobert : Le directeur sportif est revenu sur l'accident fatal d'Antoine Demoitié

le
0

A l'occasion d'une conférence de presse ce lundi à La Panne, le directeur sportif de la formation Wanty-Groupe Gobert Hilaire Van Der Schueren est revenu sur les circonstances de l'accident qui a couté la vie à son coureur Antoine Demoitié.

Quelques heures après le décès de son coureur Antoine Demoitié, le directeur sportif de l’équipe Wanty-Groupe Gobert sur Gand-Wevelgem Hilaire Van Der Schueren s’est présenté face aux journalistes lors d’une conférence de presse organisée à La Panne lundi soir. En longueur, ce dernier est revenu sur les circonstances qui ont amené à l’accident qui a coûté la vie au jeune coureur belge dimanche. « Antoine m’a appelé à la radio pour des bidons – ses derniers mots. Je les lui donnais et je fus appelé pour remonter dans le second groupe. J’ai demandé au commissaire si je pouvais passer et c’est à ce moment-là que s’est produit l’accident. Notre mécanicien fut le premier à aller voir et m’a directement appelé. A ce moment-là, j’ai pensé qu'Antoine était mort, mais l’ambulance arrivait directement et l’hélicoptère d’urgence l’a tout de suite emmené, a déclaré Hilaire Van Der Schueren lors de cette conférence de presse. Il restait de l’espoir jusqu’à ce que l’organisation me demande l’adresse de la femme et de la famille d’Antoine. Après la course, je suis directement parti à l’hôpital à Lille et j’ai parlé là-bas avec son père qui me disait que le docteur avait peu d’espoir. Après minuit, nous avons reçu le message qu’Antoine était décédé. » Au-delà de ces déclarations, une enquête a été ouverte pour déterminer exactement les circonstances du décès d’Antoine Demoitié. Hilaire Van Der Schueren a été convoqué comme témoin par les autorités françaises.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant