«Wanted» : 3 millions de dollars de récompense pour la capture d'un sniper de Daech

le
0
«Wanted» : 3 millions de dollars de récompense pour la capture d'un sniper de Daech
«Wanted» : 3 millions de dollars de récompense pour la capture d'un sniper de Daech

Chasseurs de prime du dimanche, s'abstenir. Washington a promis ce mardi 3 millions de dollars (2,7 millions d'euros) de récompense pour toute information qui mènerait à la capture d'un ancien gradé tadjik, tireur d'élite entraîné par les États-Unis mais qui a fait défection et a rejoint les rangs du groupe Etat islamique (EI ou Daech).

 

Goulmourod Khalimov, 41 ans, est un ancien colonel des unités de la police spéciale du ministère de l'Intérieur au Tadjikistan. Sniper confirmé, il a suivi entre 2003 et 2014 cinq stages d'entraînement aux Etats-Unis et au Tadjikistan, financés par le programme antiterroriste du département d'Etat, selon des responsables américains.

 

Mais il a prêté allégeance au groupe Etat islamique l'an dernier et est apparu en mai 2015 dans une vidéo diffusée sur Internet, brandissant un fusil de sniper et promettant de mener le « djihad » en Russie, au Tadjikistan et aux Etats-Unis. La provenance de cette vidéo n'est pas établie formellement mais elle pourrait avoir été tournée dans l'est de la Syrie.

 

 

Un « dirigeant-clé » du groupe EI

Washington avait classé Khalimov comme « terroriste international » en septembre 2015. Les autorités américaines ont offert 3 millions de dollars de récompense mardi dans le cadre du programme « Rewards for Justice » (« Récompenses pour la justice »).

Le département d'Etat a décrit le djihadiste comme un « dirigeant clé » du groupe EI et comme un recruteur pour l'organisation extrémiste.

 

De moins en moins de combattants étrangers

 

Depuis un peu plus d'un an, néanmoins, le nombre de combattants étrangers entrant en Irak et en Syrie pour rejoindre Daech est en forte baisse, comme l'avait constaté en avril dernier le général américain Peter Gersten. Alors que le nombre de combattants étrangers rejoignant les rangs de Daech était compris entre 1500 et 2000 chaque mois, entre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant