WallStreet: rechute du pétrole, des banques, de la confiance

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street finit pratiquement au plus bas du jour ou peu s'en faut : le Dow Jones cède -1,15%, le 'S&P' -1,25% (à 1.921), le Nasdaq -1,45% (après un gain équivalent la veille mais il préserve de justesse les 4.500Pts)... et le VIX grimpe de +8%.

C'est la rechute du pétrole (-6,25% à 31,3) qui a plombé la tendance, de la même façon que sa hausse de +6,5% la veille avait euphorisé les marchés.

Un aller retour de plus de 6% d'amplitude à 24H d'intervalle, voilà de quoi alimenter la désagréable impression que les marchés sont trop volatiles pour s'y risquer.

Hier, les opérateurs croyait à un possible accord sur la réduction de la production de l'OPEP mais aujourd'hui, le ministre Saoudien du pétrole affirme que l'Arabie ne refermera pas -même symboliquement- le robinet: elle s'en tient au 'gel des quotas'... à leur niveau qui sont actuellement proche du maximum historique.

Le secteur de l'énergie (charbon, gaz, pétrole) dans son ensemble a subi de lourds dégagements à l'image de Cabot Oil -10,6%, Range et Consol Energy -9,2%, Freeport Mc Moran -8,7%, Chesapeake -8,4%, Devon -6,9%, Marathon Oil et Hess -6%, Anadarko -5,5%, Newfield -4,8%, Conoco Philips et Apache -4,4%.

Du côté des indicateurs, pas de quoi se réjouir puisque l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board ressort à 92,2 contre 97,8 en février.

Cela n'est pas compensé par la 'bonne surprise' du chiffre des ventes de logements anciens aux Etats-Unis en hausse de +11,1% en janvier.

Ce rebond spectaculaire ne veut pas dire grand chose puisqu'il s'agit d'une comparaison par rapport à janvier 2015 qui avait été très morose vu les intempéries.

Le S&P500 a souffert du repli de Chevron -4,4%, JP-Morgan -4,2% (qui augmente ses provisions sur les prêts consentis au secteur pétrolier et entraine sans son sillage Morgan Stanley avec -3,3%).

Les poids lourds du 'S&P' ont majoritairement fini dans le rouge, comme Microsoft -2,8%, Apple -2,2%, Cisco -1,9%, Qualcomm, Yahoo et Facebook -1,6%.

Le Nasdaq-100 a pour sa part pâti de la chute de Micron -5,1%, Seagate -4,6%, Vertex -4,2%, Biomarin -3,8%, Netflix -3,1%, Symantec -2,8%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant