WallStreet: gains initiaux réduits de moitié, écarts anodins

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street, assez logiquement, fait preuve de bien moins d'euphorie que les places européennes se remettant à croire au maintien du Royaume Uni dans l'Union Européenne.

Les indices US avaient par ailleurs peu de terrain à reprendre par rapport à leurs récents sommets de fin mai... mais cette séance de lundi s'achève de façon carrément décevante avec des écarts positifs anodins et assez éloignés des sommets testés en début de séance (le 'S&P' était revenu à 1,5% de ses records absolus).

Au final, le Dow Jones affiche +0,73% à 17.804 (contre +1,6% au plus haut à 17.946Pts), le S&P500 prend +0,58% à 2.083Pts (contre 2.101 au plus haut), le Nasdaq +0,78% à 4.837Pts.

L'indice du stress -le VIX- s'était détendu jusque vers 16,60 et il en termine à 18,50: cela représente certes -5,5% par rapport à vendredi mais il affichait -16% après seulement 30 minutes de cotations.

Le Nasdaq-100 a pris +0,6% dans le sillage de eBay +3,3%, Vodafone +3%, Cognizant et Expedia +2,9%, Symantec, Priceline et Tripadvisors +2,5%, Baidu +2,4%.

Parmi les rares replis, surtout des 'biotechs' avec Endo -2,3%, Alexion -1%, Biogen et regeneron -0,4%.

Peu d'écarts spectaculaires en général, sauf sur quelques valeurs du secteur 'énergie' Marathon Oil +10%, Murphy +6%, Devon +3,7%, Chesapeake +3,3%.

Les valeurs refuges des dernières séances rechutent, à l'image de l'or vers 1.286$ (-1%) et le Dollar retombe sous 1,1315/Euro (-0,4%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant