Wall Street: vers un nouveau reflux avec le pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains devraient ouvrir en léger repli mercredi après avoir été tirés à la hausse hier par une vague d'habillages de bilan.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les principaux indices américains perdent entre 0,1% et 0,2%, annonçant un recul modéré en début de séance.

Le S&P 500 avait accéléré à la hausse hier (+1,3%), une performance qui lui permet à ce stade d'afficher un bilan positif sur l'ensemble de l'exercice.

Depuis le début de l'année, l'indice de référence des gérants américains n'a engrangé que 1% de gain, mais le Nasdaq a lui bondi de près de 12%.

Les volumes devraient rester faibles à l'approche du congé du Nouvel An, qui verra Wall Street rester fermée pour trois jours et demi à partir de demain.

Les rares investisseurs présents devant leurs écrans sont déjà concentrés sur les enjeux de l'année à venir, à commencer par le pétrole.

Le baril de brut léger américain WTI connaît justement un nouvel accès de faiblesse et recule de 2,6% à 36,85 dollars dans l'attente du chiffre des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis.

Les investisseurs attendent également, une demi-heure après l'ouverture, la statistique des promesses de vente dans l'immobilier, avec une hausse attendue autour de 0,5% en décembre.

Sur le front des valeurs, Bank of America a annoncé le rachat de titres de fiducies privilégiées pour deux milliards de dollars, une opération qui se traduira par une charge de 600 millions dans ses comptes du quatrième trimestre.

Dupont aurait de son côté décidé de supprimer 1700 postes dans son Etat-siège du Delaware au début de l'année prochaine, d'après un article paru mardi soir chez Bloomberg et citant une lettre du directeur général Ed Breen adressée aux employés du groupe de chimie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant