Wall Street: vers des gains limités avant le référendum.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés américains pourraient ouvrir sur des gains limités ce mercredi, alors que la question du maintien ou non du Royaume Uni dans l'Union Européenne devrait encore dominer les esprits.

A plus d'une demi-heure des premiers échanges, les 'futures' du CME de Chicago sur le S&P500 grappillent 1,5 point à 2.082 et ceux sur le Nasdaq 100 prennent 7,5 points à 4.407,75.

Mardi à New York, le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont tous deux terminé sur des gains de plus de 0,1%, à 17.829,7 points et à 4.843,8 points respectivement, tandis que le S&P500 a progressé de près de 0,3% à 2.088,9 points.

'C'est le dernier jour de campagne avant le référendum sur l'Union européenne et les sondages sont encore trop serrés pour indiquer le vainqueur', pointe Tony Cross, chez Trustnet Direct.

Cet analyste londonien reconnait que l'attitude des marchés manifeste un biais en faveur d'une victoire du 'Bremain', mais il souligne que les spéculateurs se tiennent largement à l'écart du marché pour pouvoir agir rapidement après le résultat du scrutin.

Le dossier britannique devrait donc dominer la séance alors que seuls sont prévus, au calendrier statistique, les ventes de logements anciens et les stocks de pétrole.

Après le Sénat, ce sera ce mercredi au tour de la Chambre des Représentants d'interroger la présidente de la Fed Janet Yellen dans le cadre de son audition semi-annuelle.

Dans l'actualité des valeurs, le géant de la logistique FedEx a dévoilé mardi soir un bénéfice net ajusté en croissance de 19% au titre de son quatrième trimestre comptable. A 3,30 dollars, son BPA s'est ainsi révélé en ligne avec les attentes.

En marge d'une conférence portant sur l'avenir de ses activités impression, HP Inc a déclaré tabler désormais sur un BPA ajusté compris entre 43 et 46 cents pour son troisième trimestre comptable, à comparer à une fourchette cible précédente qui allait de 37 à 40 cents.

Tesla Motors est attendu en forte baisse après l'annonce d'une OPA du fabricant de voitures électriques sur SolarCity, un fabricant de panneaux solaires valorisé 2,7 milliards de dollars.

Adobe Systems a dévoilé un bénéfice net ajusté en croissance de 48% au titre de son deuxième trimestre comptable, représentant 71 cents par action alors que les analystes anticipaient en moyenne trois cents de moins.

Enfin, le constructeur de maisons KB Home a fait part d'un bénéfice net trimestriel en croissance de 63%, soit 17 cents par action, et ce malgré l'impact de charges liées aux stocks.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant