Wall Street: une relative modération après le PMI.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains accusent un peu le coup mercredi matin dans le sillage du recul inattendu du PMI des services le mois dernier.

En fin de matinée, le Dow Jones se contente d'un gain de 0,9% à 17.865,8 points tandis que le Nasdaq Composite grignote 0,5% à 4885,7 points.

L'indice PMI des directeurs d'achat dans le secteur des services est ressorti à 51,2 en mai, à comparer avec 52,8 au mois d'avril et une moyenne de 55,6 sur le long terme.

Selon Chris Williamson, chef économiste chez Markit, ces données viennent doucher les espoirs d'un rebond de l'économie américaine au deuxième trimestre après un début d'année sans grand éclat.

Surtout, cette déception intervient alors que les investisseurs commençaient à se faire à l'idée qu'une hausse des taux justifiée par de bons indicateurs constituait finalement une bonne nouvelle.

Petit facteur de soutien, le baril de pétrole reste bien orienté (+0,4% à 48,8 dollars) après la publication de stocks de brut en baisse de plus de quatre millions de barils la semaine passée.

Sur le plan des valeurs, Tiffany lâche 2% après avoir déclaré à l'issue d'un premier trimestre comptable morose attendre une baisse de l'ordre de 5% de son BPA ajusté annuel, alors qu'il indiquait auparavant s'attendre à une baisse entre 0% et environ 5%.

Hewlett Packard Enterprise (HPE) grimpe lui de 9,5% au lendemain de l'annonce d'un plan visant à scinder ses activités services aux entreprises pour les fusionner avec Computer Sciences.

Enfin, Microsoft avance de 1,2% après avoir dévoilé un plan de rationalisation de son activité de smartphones, plan qui se traduira par la suppression de jusqu'à 1850 postes, dont 1350 chez Microsoft Mobile Oy en Finlande.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant