Wall Street: une note de faiblesse attendue à l'ouverture.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en baisse lundi matin, sous le coup du repli des valeurs pétrolières dans le sillage du reflux du brut après l'échec de Doha.

Une demi-heure avant l'ouverture, les

Les valeurs liées à l'énergie devraient se trouver sous pression, sous le coup de l'incapacité des pays producteurs à s'accorder ce week-end sur des mesures permettant de soutenir les cours.

Le baril de brut léger américain parvient néanmoins à limiter son repli lundi, cédant 3,9% à 40,1 dollars, notamment en raison d'un mouvement de grève affectant la production au Koweit.

'L'attention se tourne désormais vers la réunion semestrielle de l'OPEP du 2 juin', indique SocGen.

'Le cours du pétrole pourrait être plus faible d'ici là qu'il ne l'est aujourd'hui', prévient la banque française.

Morgan Stanley est attendu en hausse malgré l'annonce d'une chute de 54% de ses bénéfices au premier trimestre qui passe comme une lettre à la poste puisque le BPA ressort à 55 cents contre 46 cents attendus.

PepsiCo a lui dévoilé une baisse de 24% de son bénéfice net part du groupe à 931 millions de dollars au titre des trois premiers mois de l'année, soit 64 cents par action, mais en données de base, le BPA s'est établi à 89 cents contre un consensus à 81 cents.

Aucun indicateur économique important ne figure en revanche à l'agenda du jour.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant