Wall Street: un pessimisme ambiant qui n'épargne personne.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street connaît une nouvelle séance difficile mercredi, dans un climat de pessimisme ambiant qui voit les indices enfoncer des supports majeurs bien identifiés par les chartistes.

En fin de matinée, le Dow Jones décroche de 2,4% et retrace les 15.650 points, son plancher de clôture du 25 août dernier, tandis que le Nasdaq cède 2,5% à 4365,5 points.

'C'est l'ensemble des actifs à risque qui dévissent aujourd'hui partout dans le monde', commentent les équipes de Wells Fargo Advisors.

'Les Bourses européennes sont retombées à des plus bas de trois mois et le Japon se trouve désormais en territoire de correction ('bear market') tandis que les prix du pétrole poursuivent leur chute libre', ajoute le gestionnaire d'actifs.

Le baril de WTI accuse actuellement un repli de 4,7% à 27,1 dollars en attendant la parution, demain, des stocks hebdomadaires de pétrole.

Tous les compartiments boursiers s'en trouvent affectés, à commencer par les valeurs liées l'énergie et les matériaux de base, très présentes sur le Dow Jones.

Le géant ExxonMobil voit ses cours chuter de 3,5%, ce qui correspond à près de 10 milliards de dollars de valorisation boursière qui partent en fumée.

'A l'inverse, les Treasuries remontent dans un mouvement d'aversion au risque', souligne Wells Fargo.

Le rendement du 'Bond' de référence à 10 ans se détend ainsi de 3,7% à 1,96%.

IBM lâche 3,8% après des comptes trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, accompagnés de prévisions moroses.

Netflix lâche 4,8% après avoir dégagé un bénéfice net de près de 43,2 millions de dollars représentant 10 cents par action au titre du troisième trimestre de son exercice, une performance pourtant meilleure que prévu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant