Wall Street: un bon ISM l'emporte sur le pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York gagne du terrain mardi, le chiffre meilleur qu'attendu de l'indice ISM du secteur manufacturier l'emportant au bout du compte sur le reflux des prix du pétrole.

En fin de matinée, le Dow Jones reprend 1,3% à 16.728,1 points tandis que le Nasdaq Composite gagne 1,8% à 4639 points.

Le baril de brut léger américain perd 0,1% à 33,7 dollars mais Wall Street semble s'en moquer avec des gains qui ont doublé depuis la publication d'un ISM manufacturier meilleur que prévu.

L'Institute for Supply Management (ISM) a annoncé que son indice de l'activité du secteur manufacturier avait atteint 49,5 en février en octobre, un chiffre supérieur aux estimations des analystes qui visaient 48,5.

Si cet indicateur est plutôt de bon augure pour la croissance, il relance aussi les spéculations sur un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale dans deux semaines.

Un autre indicateur manufacturier, l'indice Markit des directeurs d'achats (PMI) a été révisé à la hausse à 51,3 en février, là où une estimation 'flash' de 51 avait été précédemment annoncée.

L'attention des investisseurs se focalise par ailleurs sur la course à l'investiture pour l'élection présidentielle américaine avec le rendez-vous de 'Super Tuesday' aujourd'hui.

'Nous allons nous faire une idée plus précise des deux candidats présidentiels qui s'affronteront en novembre et des choix que les Etats-Unis auront probablement à faire', indique Fidelity.

Du côté des valeurs, Fiat Chrysler grimpe de 5,8% après avoir fait état d'une augmentation de 12% à 182.879 unités de ses ventes aux Etats-Unis en février, une nouvelle fois grâce aux bonnes performances de sa marque Jeep.

Ford prend 4,3% après son meilleur mois de février en 11 ans en termes de ventes aux Etats-Unis, avec une progression de 11% par rapport au mois correspondant en 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant