Wall Street termine sans grand changement

le , mis à jour à 22:26
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Abhiram Nandakumar et Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé pratiquement étale mardi, ayant rétrocédé la plupart des gains engrangés durant la séance après l'annonce de l'annulation d'un match de football amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas de crainte d'un attentat.

La rencontre qui devait opposer mardi soir à Hanovre les deux équipes a été annulée à moins de deux heures du coup d'envoi. Le chef de la police locale a fait état d'"éléments spécifiques" faisant craindre un attentat à l'explosif visant la rencontre. Aucun engin explosif n'a cependant été découvert et il n'y a eu aucune arrestation, a-t-on ajouté plus tard de source autorisée.

"Ces situations créent de l'incertitude et en période d'incertitude, on encaisse", dit Mohannad Aama (Beam Capital Management).

L'indice Dow Jones a gagné 6,49 points (0,04%) à 17.489,50 points. Le S&P-500 a cédé 2,75 points (0,13%) à 2.050,44. Le Nasdaq Composite a gagné 1,4 point (0,03%) à 4.986,02.

Avant cela, les trois indices de Wall Street évoluaient dans le vert, les résultats meilleurs que prévu de Wal-Mart et de Home Depot ayant apaisé quelques craintes relatives à la vigueur des dépenses de consommation alors que l'on approche de la période des fêtes de fin d'année.

Ces résultats ont permis à l'indice S&P-500 de la distribution de terminer sur un gain de 1,04%. Ils ont également contrebalancé des statistiques donnant de la situation économique des Etats-Unis une image mitigée.

Les prix de détail ont augmenté en octobre après deux mois consécutifs de baisse, soutenus entre autres par les prix de l'essence, qui suggèrent que l'impact de la vigueur du dollar et de la baisse des cours du pétrole sur l'inflation pourrait s'atténuer.

La production industrielle s'est contractée pour un second mois consécutif en octobre, ce qui pourrait fragiliser la croissance du PIB au quatrième trimestre.

Wal-Mart Stores, le numéro un mondial de la grande distribution, a publié un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu et fait état d'un cinquième trimestre consécutif de croissance de ses ventes à magasins comparables aux Etats-Unis.

Home Depot a fait état mardi de résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, le numéro un mondial des magasins de bricolage ayant tiré parti d'une amélioration du marché immobilier aux Etats-Unis.

Wal-Mart et Home Depot ont gagné et respectivement 3,54% et 4,4%.

Lowe's, concurrent de Home Depot qui publie ses comptes mercredi, a avancé de 1,7%. Dans la distribution toujours, Target a pris 0,8% et TJX a progressé de 3,9% après avoir également annoncé de solides résultats.

Les valeurs de la distribution ont fait bien meilleure figure que la semaine dernière, lorsqu'elles avaient subi l'impact d'indicateurs économiques faibles et des résultats décevants d'enseignes telles que Macy's.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant