Wall Street termine proche de l'équilibre

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé quasiment inchangés vendredi, les investisseurs ayant repris leur souffle au terme d'une semaine qui a porté les indices new-yorkais à des niveaux proches de plus hautes de quatre ans.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,01%, 1,74 point, à 12.982,94, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,17%, 2,28 points, à 1.365,74 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,23%, 6,77 points, à 2.963,75.

Sur la semaine, le Dow a pris 0,3%, comme le S&P. Le Nasdaq a lui gagné 0,4%

Le S&P 500 a buté sur le seuil technique des 1.370 points. Il enregistre toutefois une hausse de près de 8% depuis le premier janvier, porté par une accumulation d'indicateurs soulignant le regain de forme de l'économie américaine et qui ont souvent relégué à l'arrière plan les craintes liées à la crise de la dette souveraine européenne.

Il termine vendredi à un plus haut sans précédent depuis juin 2008.

Vendredi, l'indice de la confiance des consommateurs Reuters-Université du Michigan en février est ressorti à un plus haut d'un an en dépit des cours élevés du brut qui rognent le pouvoir d'achat des ménages américains.

Les reventes de logements sont ressorties en baisse, mais une révision à la hausse des chiffres de janvier a confirmé une tendance généralement haussière.

La progression régulière des indices boursiers américains est également à mettre à l'actif de résultat globalement positifs des sociétés américaines qui engrangent les fruits de la croissance américaine.

Selon des données ThomsonReuters publiées vendredi matin, sur les 461 entreprises cotées sur le S&P 500 ayant déjà fait part de leurs trimestriels, 63,3% ont dépassé les attentes des marchés. Cette proportion est certes inférieure aux 70% enregistrés en moyenne au cours des quatre derniers trimestre, mais elle est supérieure à celle de 62% affichée en moyenne depuis 1994.

Aux valeurs, Salesforce s'est signalé avec un bond de 9% à 143,64 dollars après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes.

Rodrigo Campos, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant