Wall Street termine en légère hausse, record du Nasdaq

le , mis à jour à 22:43
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en légère hausse mardi, le Nasdaq s'étant hissé à un nouveau record de clôture, dans l'attente d'éclaircissements sur les négociations en cours entre la Grèce et ses créanciers internationaux.

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro ont salué les nouvelles propositions de réformes d'Athènes, jugeant qu'elles pouvaient servir de base à un accord dès cette semaine pour permettre au pays d'éviter un défaut sur sa dette. Mais la situation reste tendue, des voix s'élevant au sein de la coalition au pouvoir en Grèce pour dénoncer les concessions proposées par le gouvernement d'Alexis Tsipras.

L'indice Dow Jones a pris 24,29 points, soit 0,13%, à 18.144,07 points. Le S&P-500, plus large, a pris 1,35 point, (+0,06%), à 2.124,20 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 6,12 points (+0,12%) à 5.160,10 points.

La hausse a été freinée par des commentaires d'un des gouverneurs de la Réserve fédérale affirmant que l'économie américaine était mûre pour deux hausses de taux cette année.

Jerome Powell s'est déclaré prêt à relever à deux reprises les taux d'intérêt d'ici la fin de l'année, en septembre puis en décembre, si la situation économique reste conforme aux prévisions.

Les indicateurs américains encourageants publiés dans la journée tendent à conforter ces propos du gouverneur de la Fed.

Les ventes de logements individuels neufs ont atteint un pic de plus de sept ans en mai, ce qui confirme l'embellie sur le marché de l'immobilier américain.

De même, les commandes de biens durables hors défense et aéronautique, considérées comme un bon baromètre des intentions des entreprises en matière d'investissement, ont augmenté de 0,4% en mai. Cet élément des commandes de biens durables semble indiquer une stabilisation du secteur manufacturier après le fort coup de frein du début d'année.

Aux valeurs, AT&T a pris 2,48% après un relèvement de recommandation par UBS et d'objectif de cours par Barclays.

Green Dot, émetteur de cartes prépayées MasterCard et Visa, s'est envolé de 40,56% après avoir annoncé un accord pour continuer à en fournir au géant de la distribution Wal-Mart Stores pour cinq ans. Le groupe a également annoncé un plan de rachat d'actions de 150 millions de dollars.

Côté fusions et acquisitions, le fabricant de semiconducteurs Integrated Silicon Solutions a pris 3,82% après le relèvement à 23 dollars par action de l'offre du consortium chinois Uphill Investment, en surenchère par rapport à celle de 22,25 dollars de Cypress Semiconductor.

(Tanya Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant