Wall Street termine en hausse, doutes sur la tendance

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse jeudi à New York, les indices boursiers ayant bénéficié du regain de forme affiché par les bancaires et par certains distributeurs, mais la tendance semble fragile, les investisseurs s'alarmant notamment de la poursuite de la progression des cours du brut.

Le doute fut notamment palpable sur le Dow Jones, brièvement passé en territoire négatif dans la dernière demi-heure de cotation.

De l'avis de plusieurs intervenants, les investisseurs hésitent en raison de la proximité du Dow avec les 13.000 points présenté comme un point d'inflexion. Le Nasdaq s'approche lui aussi d'un seuil symbolique, celui des 3.000.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,22%, 28,23 points, à 12.980,30, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,62%, 8,41 points, à 1.374,09 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,74%, 22,08 points, à 2.988,97.

Le niveau actuel semble d'ailleurs contenter les marchés, comme en témoigne le nouveau repli affiché par l'indice mesure CBOE de la volatilité, en baisse de 6,35% et les volumes modestes observés au cours de la séance.

Les indices n'ont pas ailleurs trouvé aucun soutien dans la publication des indicateurs. Celui des inscriptions hebdomadaires au chômage, ressorti conforme aux attentes, n'a pas soulevé d'enthousiasme, tandis que l'ISM de la croissance industrielle a montré un ralentissement inattendu.

Le secteur immobilier, talon d'Achille de l'économie américaine, semble quant à lui rester fragile à la lecture de l'indice des dépenses de construction, ressorti en baisse.

Aux valeurs, les bancaires ont tiré épingle du jeu, JPMorgan Chase et Bank of America s'adjugeant les deux premières places du podium des meilleurs progressions sur le Dow Jones, la première terminant en hausse de 2,88% à 40,37 dollars, la deuxième gagnant 1,88% à 8,12 dollars.

A signaler également, la solide performance signée par GAP qui a fini la séance sur un bond de 7,23% à 25,05 dollars, soutenu par l'annonce de ventes robustes au mois de février.

Chuck Mikolajczak, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant