Wall Street termine en hausse à la veille de la fête nationale

le
0
Wall Street termine en hausse à la veille de la fête nationale
Wall Street termine en hausse à la veille de la fête nationale

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont signé mardi une nouvelle hausse au terme d'une séance écourtée à la veille de la fête nationale américaine lors de laquelle les Bourses seront fermées aux Etats-Unis.

Quoique modestes, ces hausses témoignent d'une aversion au risque moins prononcée que ces derniers temps, à la faveur de l'annonce d'une hausse meilleure qu'attendu des commandes à l'industrie au mois de mais.

Les nouvelles commandes à l'industrie aux Etats-Unis ont progressé plus que prévu en mai, un signal encourageant pour le secteur industriel qui était apparu plus vulnérable à la crise de la dette en Europe.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,56%, 72,43 points, à 12.943,82, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,62%, 8,51 points, à 1.374,02 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,84%, 24,85 points, à 2.976,08.

Le S&P 500 s'est ainsi adjugé près de 3,3% au cours des trois dernières séances, sa meilleure performance depuis décembre.

Selon Eric Kuby, investisseur en chef chez North Star Investment Management in Chicago, le sommet européen de la semaine dernière, qui a servi d'élément déclencheur au rally observé au cours des trois dernières séances, a convaincu les opérateurs que les dirigeants de la planète sont décidés à prendre les mesures nécessaires au soutien de l'économie et des marchés.

"Nous sommes entrés dans un 'mode rally'", a-t-il dit.

Ce contexte s'est révélé favorable au prix de l'énergie et de l'euro. L'indice S&P du secteur a ainsi terminé en hausse de 2,17%.

La tendance a également été portée par la publication de chiffres meilleurs qu'attendu de la part des constructeurs automobiles américains. Ford a pris 2,23% à 9,6 dollars et General Motors a gagné 5,62% à 20,67 dollars.

Le titre de Microsoft n'a quant à lui pas été affecté par l'annonce la veille au soir du passage d'une charge de 6,2 milliards de dollars sur ses comptes du quatrième trimestre. Le titre de l'éditeur de logiciels a pris 0,65% à 30,76 dollars.

Edward Krudy, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant